Communication extérieure

Paris: les écrans numériques débarquent sur les quais de la ligne 4 du métro

12/08/2019
Paris: les écrans numériques débarquent sur les quais de la ligne 4 du métro

Vu sur LEPARISIEN.FR - 12/08/2019 - Dans le cadre de la modernisation et de la rénovation de la ligne 4, des écrans numériques font progressivement leur apparition sur les quais.


À Montparnasse, en descendant vers la ligne 4, les affiches publicitaires occupent toujours largement les murs des couloirs. Mais, au fur et à mesure que les quais approchent, des écrans noirs verticaux captent de plus en plus l'attention avec leur contenu animé.

 

Le dernier nous vante les mérites du musée de l'Armée. Arrivé sur le quai de la ligne 4 direction Porte de Clignancourt, un autre modèle, plus imposant, fait face aux nouvelles portes palières, juste en dessous d'une caméra de surveillance à 360° neuve. Aux contours blancs allant de pair avec la faïence, l'écran, plus horizontal, ne diffuse pour l'instant aucun contenu. Certains usagers en profitent pour se recoiffer dans le reflet. Un peu plus loin, deux autres supports attendent leur écran.

 

À la Gare du Nord pour l'automne
Jusqu'ici plutôt visibles dans les couloirs ou aux entrées de métro, les écrans numériques gagnent un peu plus de terrain, profitant notamment de la modernisation des lignes. « Le projet de déploiement d'écrans numériques sur la ligne 4 s'inscrit dans la stratégie de modernisation du réseau mise en place pour ses espaces voyageurs, quais, centre d'échanges et couloirs », explique la RATP.

 

Le projet actuel prévoit le remplacement de 410 affiches papier 4 x 3 traditionnelles par 130 écrans 98 pouces dans 25 stations de la ligne empruntée par plus de 700 000 personnes chaque jour. « La première phase de déploiement comprend une installation en cours de six écrans (trois par quais) à la station Montparnasse, puis de six autres à Gare du Nord pour l'automne », précise la RATP.

 

Sans être encore en service, ce type d'écrans sur les quais intrigue : « Je ne fais pas attention à la pub, mais si ça peut réduire un peu la pollution visuelle en concentrant plusieurs annonces, pourquoi pas », souligne Carole, avant de monter dans une rame. Sur les réseaux sociaux, certains usagers remarquent que cet investissement n'est pas une priorité, avançant le fait qu'il n'y a pas encore de bancs. D'autres questionnent aussi la consommation d'énergie de ces nouveaux écrans.

 

Bataille pour la publicité
Difficile de ne pas faire un lien entre ce déploiement et l'actuelle compétition pour exploiter les dizaines de milliers d'emplacements publicitaires de la RATP. Une activité aujourd'hui estimée entre 130 et 150 millions d'euros par an. Depuis 70 ans l'apanage de Publicis, à travers la régie publicitaire Media Transports, ce marché décennal a été remis en jeu début mars. Et des entreprises du secteur de l'affichage comme Clear Channel et ExterionMedia s'y intéressent forcément. Avec, notamment, un enjeu : le développement des rentables écrans numériques. Media Transports a, semble-t-il, décidé de montrer ses capacités dans le domaine.

 

Lire l'article


Retour

Suivez-nous sur Instagram

#lagedordelapeintureanglaise @museeduluxembourg
#lemarchedelartsousloccupation